A la minute où j’ai appris que ce livre existait, je savais qu’il allais m’aider et que je devais le lire en conséquence. J’avais en effet besoin de comprendre pourquoi je m’y prenais mal dans ma façon de mettre mes limites, pourquoi c’était si difficile, pourquoi je « n’osais » pas. J’avais besoin de la théorie afin de m’y mettre.


Boundary Boss

Terri Cole 

Lien Apple book (en anglais*)

Lien du livre (en anglais)

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
*pas encore de date de traduction française prévue ou connue


Boundaries Boss est théoriquement écrit pour les femmes, par une thérapeute, mais croyez-moi, c’est un livre qui profitera à tout le monde. Quelque soit votre besoin, vie perso ou au travail, avec vos enfants et/ou votre partenaire, c’est un livre qui va vous permettre de vous révéler à vous même et à votre leadership. Pourquoi? Il vous aide à être honnête envers vous et comprendre la où vous avez besoin de renforcer vos connaissances, compréhension et savoir de vos propres valeurs et limites. Et croyez moi c’est plus simple à dire qu’à faire!

Ce que je voulais mettre en avant c’est la nécessité de faire de vos limites redéfinies une véritable habitude ce qui demande un effort constant si on ne veut pas retomber dans une certaine « facilité ». Celle de ce qu’on a toujours fait et qui nous à peut-être servi plus jeune mais qui peut nous desservir adulte. Pour les personnes qui se définissent comme très « empathique » ou « gentille » (dans le vrai sens du terme), cela peut révéler du tour de force de se faire violence et de faire passer notre bien-être à la place de celui des autres en premier. C’est difficile parce que c’est une « nouvelle » façon de fonctionner, en se priorisant et en osant dire ce qu’on désire pour soi, sans peur de se que l’autre va en penser. Se défendre soi-même sans avoir besoin d’autres protections. On peut enfin, aidé par ce livre, se protéger soit-même, dire notre vérité (la connaître et la comprendre) et arrêter de vouloir plaire aux autres comme on a pu le faire si souvent enfants ou à cause de diverses expériences qui nous ont façonnées.

Terri Cole partage des expériences de ces patients ce qui nous permets une introspection nécessaire pour aller de l’avant. Elle appelle cela « nettoyer sa cave », ou du moins la dépoussiérer! Elle nous montre ce que nous avons pu expérimenter jusqu’à présent, que nous avons hérité à la naissance de notre famille (volontairement ou non) ou de la culture dans laquelle nous avons été élevé. Et croyez-moi, il y’a pas mal de truc bien poussiéreux dont on peut se délester avec bonheur. Enfin mieux respirer!

Un élément clé: savoir reconnaître ce qui fait partie « de notre côté de la route » ou non. Ce qu’Epictète appelais ce qu’on peut maîtriser ou pas. Et s’il pleut, on peut s’assurer de prendre un parapluie pour éviter d’être mouillé, mais il ne sert à rien de pester contre la météo, ce n’est pas de notre ressort. De même, ce qui n’est pas « de notre côté de la route », ne nous appartient pas et nous pouvons certes proposer de l’aide – si nous choisissons de le faire en tout conscience et en harmonie avec nos valeurs – mais on ne peut pas voler au secours de quelqu’un qui ne nous a rien demandé. Bien sûr, je ne parle pas d’éviter d’aider quelqu’un qui se fait agresser ou se noie, je parle au quotidien, toutes ces petites choses qu’on anticipe pour les autres, et qui sur le long terme crée des problématiques qui peuvent prendre des proportions importantes et dont nous pouvons que nous blâmer car inconsciemment nous permettons aux autre de développer des attentes disproportionnées envers nous-mêmes qui nous font souffrir en premier. Ce n’est pas facile à lire, pas aisé de s’en rendre compte, mais c’est de l’or pour un meilleur soit et futur . #toolboxworthy

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.